Salle des fêtes 
Chemin de l'essart
78120 Clairefontaine en Yvelines
Tarif : 28 €
BILLETTERIE

Aussi disponible en
billet COMBO avec Karen Souza ou Myles Sanko

Coup de cœur du programmateur

Soprano, alto, ténor, baryton, basse, et bien sûr beatboxer, OPUS JAM s’inscrit dans la grande tradition des groupes a cappella. L’originalité vient du choix du répertoire, celui de la légendaire Motown. Immédiatement, tout devient évident, les arrangements surprennent sans jamais dénaturer les originaux. On goûte avec délice.

Présentation

LE GROUPE
Anciennement A4, l’histoire d’Opus Jam commence en 1995 quand le fondateur, Emmanuel Cappelaere, rencontre la formation de gospel américaine “Acappella”. Le coup de coeur opère par une prise de conscience décisive: les voix s’expriment avec une force et une intensité d’autant plus grandes qu’elles sont le seul instrument. En 2009, sur les conseils du label Dreyfus Music, après 15 ans d’existence, 800 concerts à travers le monde (U.S.A, Pologne, Allemagne, Suède, Suisse, Italie, Luxem­bourg, Belgique, Ile de La réunion…), 320 000 spectateurs, 6 disques enregistrés, plus de 35 000 albums vendus, Emmanuel  décide de s’orienter vers des horizons musicaux plus variés, des arrangements plus riches et crée ainsi Opus Jam à 5 puis 6 voix.
En juillet 2010, les festivals du Mont Saint-Michel, de Paris et de Jazz en Baie entendent et adoptent cette nouvelle formation à 5 chanteurs puis en juillet 2012, le Saint Emilion Jazz Festival découvre le sextet Opus Jam actuel. Julien Guilloton intègre le groupe en tant que basse pro­fonde, suivi de Sidi Biggy, baryton et beatboxer. Ils constituent l’emblématique duo basse/batterie, garant des as­sises harmoniques et du groove. C’est au tour du baryton Mike Louvila de rejoindre Opus Jam, succédé du sopraniste Nicolas Gabet et du ténor Mathieu Becquerelle assurant à eux trois la majorité des soli fermant ainsi le banc afin de donner la touche finale au projet du sextet 100% vocal.
Peu de temps après, Ibrahim Maalouf repère le groupe sur internet et lui propose de faire sa première partie lors de son passage à La Cigale à Paris en octobre 2014. Didier Lockwood recommande le groupe à de nombreux festivals de Jazz en écrivant : « La puissance et la chaleur des voix ainsi que la musicalité que j’ai pu entendre à travers les arrangements très pointus et parfaitement exécutés sur scène font d’Opus Jam à mes yeux la meilleure formation à Cappella en France. Très belle découverte ! Vous allez sans doute entendre parler d’eux ». S’en suivent de belles collaborations avec All That Jazz qualifiant le groupe comme son coup de cœur 2016.
En mai 2016, Opus Jam est invité à participer à la clôture du Festival de Cannes avec Ibrahim Maalouf. Depuis, le groupe opère aussi bien en Asie qu’en Europe avec un spectacle autour du thème de la Motown et l’idée de « démocratiser » le style a cappella par le biais de mélodies internationalement connues. En mai 2017, Opus Jam est sélectionné pour représenter la France au Moscou Spring A Cappella Festival. Parmi 167 groupes, Le Grand Prix est attribué à Opus Jam qui devient ainsi le lauréat du concours du festival international du chant a cappella. Fort de toutes ces richesses, Opus Jam part à la rencontre de son public, armé de talent, de générosité, d’humour, d’ac­cessibilité; le fruit d’un travail acharné, made in France.